woman, fee, moon

Connexion Corps-Âme-Esprit

Accueillez l’air à l’intérieur de vous. Accueillez cette respiration, cette respiration pranique, cette respiration cristalline.  Plus que vous inspirez, vous inspirez ce cristallin, cette énergie cristalline, pranique qui se diffuse dans tout votre corps, dans chacune de vos cellules, dans chaque partie de vos membres.  Et plus que la respiration s’accentue, plus qu’elle devient en harmonie, au rythme avec vous-même, au rythme avec votre être, avec votre âme, avec votre Esprit.  Cette respiration s’adapte et devient en harmonie harmonieusement.  Et cette respiration devient vous, ce cristallin. […]

Et une étoile vient se déposer dans votre cœur, une étoile étincelante.  Laissez cette étoile se déposer dans votre cœur.  Votre cœur est la porte d’entrée de cette connexion.  Alors laissez votre cœur s’ouvrir, s’ouvrir à toutes les créations, s’ouvrir à ce que vous n’avez point osé, osé dire, osé faire, osé être.  Alors laissez votre cœur s’ouvrir à votre Création, s’ouvrir à votre Âme, à votre Esprit, à votre Être Supérieur.  Alors lors ce dont vous crispez votre corps physique, lors ce dont vous crispez votre cœur, et vous refermez votre cœur pour de petites situations éphémères, vous freinez la connexion de votre âme qui est la partie créatrice de vous, la connexion de votre Esprit et de votre Être Supérieur. […]

Chaque être humain a son propre univers intérieur, a sa propre conscience.  Alors permettez-vous de créer à l’intérieur de vous, de créer au-delà des limites, au-delà des frontières puisque les limites que vous avez créées en vous et qui ont été imposées en vous, ces limites ont été créées dans un univers, dans un espace-temps, dans une conscience.  Et aujourd’hui la conscience change.  L’espace-temps change.  Alors ce que vous créez en vous est différent, n’a plus les mêmes limites qui il y a autrefois.  Alors créez à l’intérieur de vous puisque ces limites qui vous habitent encore sont des limites qui ont été créées jadis dans une conscience, dans un univers et qu’aujourd’hui, la conscience est dans un autre espace beaucoup plus grand, beaucoup plus vaste, beaucoup plus libre. […]

Durée 59 min

Retour haut de page